Mes recettes

Poulet fermier sauce diable et riz de Camargue

Préparation : 20 min / Cuisson : 45 min

Votre marché pour 4 personnes : 4 cuisses de poulet fermier Label Rouge Saint-Sever (vous les trouverez en grandes surfaces, rayon volaille) ; 12 tranches de poitrine fumée (ou 1 paquet de lardons fumés) ; 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ; 1 kg de tomates (ou une boîte de tomates pelées) ; 3 cuillères à soupe de concentré de tomates ; 2 tablettes de bouillon de volaille ; 10 cl de vinaigre ; 3 échalotes ; 1 gousse d’ail ; 50 g de farine ; 50 g de beurre. Pour la sauce sauce diable : un flacon de sauce Worcestershire, quelques gouttes de Tabasco ; un bouquet garni ; sel et poivre du moulin.

cuisse de poulet sauce diableOn y va : on commence par la sauce diable en diluant les tablettes de bouillon de volaille dans 50 cl d’eau bouillante. Laisser refroidir. Y ajouter ensuite le concentré de tomate. Émincer 3 échalotes et les faire revenir à la sauteuse dans du beurre. Verser dessus la farine en pluie fine et mélanger à feu moyen. Laisser cuire 2 à 3 min à feu doux. Mettre le vinaigre dans la sauteuse en mélangeant bien, puis verser le bouillon à la tomate. Porter à ébullition. Ajouter alors les tomates coupées en morceaux, ainsi que l’ail pressé et le bouquet garni. Saler et poivrer. Porter à ébullition et laisser réduire à découvert pendant 30 min environ. Retirer le bouquet garni de la sauce et la mixer. La remettre sur feu doux. Ajouter la sauce Worcestershire et le Tabasco.
Huiler, saler et poivrer la viande. L’envelopper ensuite avec les tranches de poitrine fumée et les maintenir avec de la ficelle de cuisine. Mettre une poêle à chauffer et y faire revenir les cuisses de poulet bardées à feu vif au départ pour les saisir et les colorer, avant de les laisser cuire à feu moyen pendant 25 à 30 min.

L’idée : j’ai pour habitude de servir ces cuisses de poulet accompagnées de riz sauvage de Camargue AOP.

Bonus : d’autres recettes à base de poulet en cliquant ici et ici.

© Photo Romain Reveau / Valérie Vermeeren

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.