Magazine

Avec les Cuistots du Cœur, les enfants hospitalisés ne seront pas oubliés

cuistots du cœur

En dépit des difficultés liées à la période, le traditionnel goûter de Noël des enfants hospitalisés sera organisé cette année. Julien Fartoukh, président de l’association des Cuistots du Cœur, et son parrain, le chef cuisinier Dominique Frérard, y tenaient et l’événement aura bien lieu le 23 décembre prochain. “Tous les ans, nous organisons un goûter de Noël avec un buffet de gâteaux et bonbons, des clowns et des magiciens, raconte Frérard, mais cette année, les enfants ne pouvaient quitter leur service hospitalier. De plus, les restrictions liées à la Covid et le plan Vigipirate nous interdisaient d’aller à leur rencontre en chambres”.

Certains gosses ne passeront pas leur Noël en famille et d’autres le vivront tout seuls en chambre, un isolement insupportable pour les membres de l’association des Cuistots du Cœur. Les 21 et 22 décembre, Frérard et son équipe prépareront des madeleines, cakes au citron, meringues, pâtes de fruits, rochers coco et cookies. Ils glisseront tous ces délices dans un sac a dos dans lequel on ajoutera des bonbons. La fondation de l’Olympique de Marseille, sous la houlette de Lucie Vernet, glissera également des cadeaux en blanc bleu. Une tombola avec des maillots de l’OM dédicacés sera organisée et il se murmure déjà que Steve Mandanda et Valère Germain devraient mettre la main à la pâte.

Dominique Frérard est le parrain des Cuistots du Cœur depuis 10 ans. Il a rejoint l’association à la suite d’une rencontre avec Julien Fartoukh un cuisinier salarié de l’hôpital Nord, par ailleurs proche des Yankees. Fartoukh a monté les Cuistots du Cœur avec ses collègues de travail au sein des cuisines de l’hôpital avec pour seul objectif de soulager le quotidien des enfants hospitalisés. “L’association passe son temps à organiser des événements afin de récolter des fonds pour offrir des cadeaux aux enfants, acheter des équipements pour les services pédiatriques et apporter du réconfort, explique Dominique Frérard. Julien Fartoukh est un garçon tellement généreux qu’on ne peut que s’associer à toutes ses initiatives”.

Photo Emmanuel Photographe

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.