En direct du marché

Pandémie de Covid-19 : le marché paysan du cours Julien est suspendu

marchés paysans

Dans le droit fil des décisions prises par la mairie de Marseille, les taxes d’occupation du domaine public par des terrasses et les loyers commerciaux dus à la Ville de Marseille vont être dégrevés jusqu’à la fin du confinement. Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille a par ailleurs, signé ce mardi 24 mars au matin, un arrêté de fermeture des commerces d’alimentation de nuit, ils seront fermés dès ce soir de 20 heures à 6 heures du matin.
Alea jacta est. Le sort en est jeté, le marché paysan du cours Julien est suspendu tant que la pandémie de Covid-19 frappera la France et, plus largement, l’Europe. La menace planait depuis une semaine sur ce rendez-vous hebdomadaire du mercredi qui est devenu un hot spot de l’alimentation bio et locavore de Marseille. A l’issue des déclarations d’Edouard Philippe invité du journal de 20 heures sur TF1 lundi 23 mars dernier, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a pris “la décision de fermer les marchés publics de plein air suivant les consignes du Premier ministre (…) Et nous mettrons en place dans les tout prochains jours un numéro Allô mairie spécial pour répondre à toutes les questions que les Marseillaises et les Marseillais peuvent se poser”.

marché
Le marché de Gardanne, le 22 mars 2020

Six marchés paysans dans le département visés
Jusqu’à lundi soir 19 heures, les organisateurs du marché gardaient espoir assurant que “tant que la mairie et le préfet de région ne s’opposent pas à sa tenue”, le marché serait maintenu. Mercredi  18 mars, au lendemain des premières mesures, demandant à la population de ne pas s’éloigner de son domicile, le marché avait pris du plomb dans l’aile avec une grosse dizaine de marchands sur les trente que compte habituellement le rendez-vous. L’absence de certaines stars comme le boulanger de Sisteron, Steve Loré et de quelques autres laissait augurer du pire.
Les membres de l’Adear (Association pour le développement de l’emploi agricole et rural) organisatrice du rendez-vous s’interrogent sur les décisions qui seront prises dans chaque mairie qui pourraient décider de la tenue, ou pas, des marchés paysans de Cassis, Aubagne, la Gavotte aux Pennes-Mirabeau, Salon-de-Provence, Gardanne et Arles. Nous sommes en train de créer une carte interactive qui signalerait les points où il y a des paysans qui ont besoin de vendre et les points où il y a des clients qui ont besoin d’acheter”, confie-t-on à l’Adear.

Pour info : le Grand Marché des Grandes Tables de la Friche Belle-de-Mai initialement prévu lundi 13 avril a été annulé et reporté sine die.

Infos express

Le grand banquet de quelque 600 couverts, qui devait être servi sur la corniche Kennedy à Marseille le 20 septembre prochain a été annulé. Les services de la préfecture des Bouches-du-Rhône ainsi que plusieurs directions d’établissements hospitaliers, se sont émues de cet événement qu’avaient initié Provence Tourisme, les Apprentis d’Auteuil, les Jardins du cloître, les Casseroles solidaires et Gourméditerranée. Au vu de l’aggravation des conditions sanitaires et d’un risque accru de contaminations, le banquet a été annulé et reporté sine die. Du côté de Provence Tourisme, on affichait, ce mardi, une grande déception.

Table du potager au Chêne Bleu le vendredi 18 septembre , table du potager pop-up au domaine du Chêne Bleu à Crestet. A partir de 19h, découvrez la cuisine des chefs Victor et Eric pour une soirée spéciale autour du grenache ! Contact : Camille Flahaut, au 04 90 10 06 30.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Twittez avec nous