Carnet de cave

Le Mas de Rey donne à (re)découvrir le marselan

Mas de Rey marselanDu temple antique à la chapelle templière, des affres des guerres de religion à la famille de Rey qui donna son nom à la propriété en 1668, cette propriété a subi toutes les vicissitudes de l’Histoire. L’amateur de vin retiendra simplement que c’est à l’orée des années 1960 que la famille Mazzoleni a introduit les cépages chassan, le caladoc et marselan dans ce vignoble. En 2002, au vu des excellents résultats que le marselan donnait sur cette terre, M. et Mme Cornille, les nouveaux propriétaires, ont décidé de lui consacrer une cuvée IGP très réussie.
Le marselan est un cépage issu d’un croisement grenache-cabernet-sauvignon. Ce vin rouge monocépage offre une robe pourpre soutenue avec un nez de fruits noirs profond et intense. Au nez, les épices orientales, la réglisse et la vanille lui confèrent une intéressante complexité issue de son élevage en barriques de chêne neuf durant 6 mois. Servi à 18°C, ce vin aux arômes marqués de mûre doit à ses tanins bien travaillés une ampleur comparable au velours d’une syrah. Il accompagne à merveille les recettes régionales, les viandes rouges de boeuf ou de taureau, une gardiane, une daube par exemple. En automne ou en hiver, il fait merveille sur un civet et des gibiers cuisinés au vin. Vin bien charpenté, le millésime 2015 se gardera en cave sans inquiétude une dizaine d’années au maximum.

Domaine du Mas de Rey, ancienne route de Saint Gilles, 13200 Arles. Contact au 04 90 96 11 84 ; tarif : 7 € la bouteille départ cave.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter