Art de vivre

Oups ! les lundis soir du Gaspard pour réchauffer l’hiver

Oups !

Les soirées Oups ! animeront les prochains mois du Gaspard, bar à cocktails de la place de la Corderie. Pensées pour être programmées le lundi soir, « un jour de la semaine particulièrement calme » estime son instigateur, ces nuitées puisent leur origine dans les fêtes que Gaspard a organisées l’été dernier. « Au plus ça va, au plus j’ai envie de moments de qualité avec du bon son, une good vibe, des cocktails et une proposition de petits plats satisfaisante, confesse Benjamin Colombani. Je me souviens de ce qu’on a fait cet été au château d’If, j’en avais les larmes aux yeux et j’ai vraiment envie de revivre ça ».

Ouverture du bal le lundi 15 novembre avec Numa Muller, le pote et voisin du restaurant Madame Jeanne. Le 6 décembre, on fêtera les 30 ans de Ben alors pour cette nuit anniversaire, il devrait y avoir du lourd ; le 13 décembre, place à Coquille restaurant de la place Thiatrs avec Julles et « son bon feeling » et Ferdinand de Alf ; le 20 décembre, pour le départ d’Enzo qui quitte l’équipe du Gaspard, Ben déménagera le bar au Montevideo pour profiter de l’exposition des photos d’Enzo et organiser une vente de ses tirages… « L’idée, c’est de faire vivre Gaspard en hiver comme on le fait en été », insiste Ben qui, plus que jamais, veut inviter « des potes, imaginer des collabs parce que c’est ce qui marche. On a tous les mêmes clients, on doit travailler main dans la main ».

De l’aveu même du mixologue, les « gens ont envie et besoin de se défouler et le cocktail propose une consommation facile, en baptisant le lundi soir Oups ! j’ai voulu interpeller les clients, qu’ils se disent : – Oups ! Il se passe quelque chose chez Gaspard' ». Autre ami de l’équipe du Gaspard, Eric Maillet, du restaurant Cédrat à la rue Breteuil, qui propose une offre food chaque soir, une parfaite illustration de l’esprit d’équipe qui anime Benjamin Colombani. « C’est l’avenir, il faut supprimer les frontières entre le solide et le liquide, on doit casser les codes ». Première soirée de cassage des codes, le 15 novembre.

Gaspard, 7, bd Notre-Dame, Marseille 6e arr. Infos soirées Oups ! au 06 88 23 86 66

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.