Mes recettes

Plat d’automne, un bœuf bourguignon aux girolles

bœuf bourguignonPréparation : 15 min / Cuisson : 2 h

Votre marché pour 6 à 8 personnes : 2 kg de paleron ; 1 kg de girolles ; 1 gros oignon ; 2 gousses d’ail ; 1 bouquet garni ; 1 l de vin rouge ; 1 cuillère à soupe de farine ; 100 g de beurre ; 2 cuil. à soupe d’huile ; sel et poivre.

On y va : couper le paleron en gros cubes. Eplucher et hacher l’ail et l’oignon. Chauffer 50 g de beurre et l’huile dans une cocotte. Colorer les morceaux de paleron, quelques minutes à feu vif, sur toutes les faces. Dégraisser légèrement la cocotte. Ajoutez l’ail et l’oignon. Colorer quelques minutes à feu vif. Ajouter la farine et mélanger. Verser le vin rouge et porter à ébullition. Ajouter le bouquet garni et 1 verre d’eau puis laisser mijoter 2 heures à couvert et à feu très doux. Quelques minutes avant la fin de la cuisson du paleron, laver et sécher les girolles. Faire mousser le reste de beurre dans une sauteuse et cuire les girolles 5 à 6 minutes à feu vif. Servir le bourguignon nappé de sauce et recouvert de girolles. Un bœuf bourguignon à déguster bien chaud avec des tagliatelles.

Trucs de pro : si vous êtes pressé, utiliser un autocuiseur et cuire le bœuf bourguignon 1 heure à partir de la rotation de la soupape. Pour être plus festif : ajouter des lamelles de truffe en fin de cuisson et pensez à remplacer les girolles par des cèpes, des morilles ou d’autres champignons sauvages selon le marché.

Bonus : le boeuf aux olives et anchois, c’est un classique provençal

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.