Mes recettes

Crème tomate et « thonique »

Creme thoniqueVotre marché pour un apéritif de 6 personnes
Pour la crème “thonique”, 290 g de thon à l’huile d’olive, égoutté et émietté ; 90g de double concentré de tomate (type Mutti que j’aime beaucoup) ; 3 cuil. à soupe de jus de citron vert ; 3 pincées de sucre en poudre ; 3 branches de coriandre équeutée et 2 branches d’aneth ciselé ; 2 cuil. à café de moutarde forte ; 3 cuil. à soupe de purée de tomates ; 11 portions de fromage à tartiner (type Vache qui rit ou Saint-Môret) ; 180g de crème liquide à 35% montée en chantilly.
Pour les pailles feuilletées : 1 rouleau de pâte feuilletée ; 160g de thon au naturel égoutté et émietté ; 60g de concentré de tomate Mutti et 30g de purée de tomates ; 80g de parmesan râpé ; 2 cuil. à soupe de vinaigre balsamique et 50g d’huile d’olive ; fleur de sel.
Pour le décor : 1 jaune d’œuf battu ; un mélange de 50g de coco râpé et 60g de parmesan râpé.

On y va : la crème “thonique”, mélangez le thon, le concentré de tomate, le citron vert, la coriandre, le sucre, l’aneth et la moutarde. Chauffez (à 60°C) la purée de tomates puis ajoutez les portions de fromage et en remuant faites-les fondre à feu doux sans jamais faire bouillir. Mélangez ensuite les deux préparations puis incorporez délicatement la crème monte en chantilly. Réservez au frais au minimum 2 heures.
Les pailles feuilletées, dans un saladier, mélangez à la fourchette le thon, le concentré de tomates, la purée de tomates, le vinaigre, le parmesan, l’huile, le curry et la fleur de sel (selon votre goût). Déroulez votre pâte feuilletée en la laissant sur la feuille de papier cuisson. Badigeonnez-la de dorure puis piquez-là avec une fourchette. Etalez sur une des deux moitiés de la pâte le mélange au thon sur 5 mm d’épaisseur jusqu’à 5 mm du bord. Repliez comme un chausson, et aplatissez légèrement l’ensemble avec la main. Dorez la surface du feuilletage et saupoudrez du mélange coco râpée et parmesan. Placez ce chausson 10 minutes au congélateur pour couper ensuite facilement les pailles feuilletées. Décollez le papier cuisson avant de tailler la pâte avec un grand couteau en pailles de 1.5 cm de large et 10 cm de long en veillant à les séparer de 2 mm les unes des autres. Cuisez au four à 180°C pendant 30 minutes environ (selon votre four) et servez-les tièdes.

Dressage : placez la crème dans le ou les petits récipients de votre choix et servez avec les pailles feuilletées tièdes.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.