Art de vivre

Les bonnes adresses marseillaises de… Didier Bertrand

Dans son bureau, des photos de paysages alpins majestueux, des rivières, de hauts sommets et des forêts de sapins que Didier Bertrand regarde pensif : “C’est ma montagne, même si je n’en suis pas originaire, c’est là que je me ressource” indique-t-il. A l’image du dieu Janus aux deux visages, Didier Bertrand regarde, d’un côté, cette nature apaisante et, de l’autre, cette ville dans laquelle il a toutes ses entrées. Fondateur et dirigeant actuel de l’Immobilière Le Marquis, fondée en 2007, rue Grignan, le président de la Fnaim Aix-Marseille-Provence, 2e représentation en importance du syndicat en France, Didier Bertrand pratique ce qu’il professe : “Je sors beaucoup et depuis toujours car sortir c’est rencontrer, aller à la découverte, se faire bousculer. J’aime bien manger, le beau, le bon et le bien fait” sourit-il avec malice.

didier bertrandBonnes tables en 3 catégories

L’ambassadeur du club M de la ville de Marseille et de Massilia Mundi s’est amusé à classifier ses bonnes tables en catégories : parmi les classiques il a rangé le Julien (rue Paradis), le Café de la Banque d’Arnaud Lafargue (bd Paul-Peytral), chez Etienne au Panier, les Arcenaulx, Pepe Maulio et chez Aldo. “Mais je fréquente beaucoup le Lauracée, chez Péron et la Cantinetta”, ajoute-t-il en consultant ses fiches soigneusement préparées.

“Selon moi, un bon entrepreneur doit sortir de son entreprise pour se confronter au réel et éviter toute consanguinité. Si l’on vit en autarcie dans son métier, son entreprise, son réseau professionnel on finit par s’étioler car le monde bouge en permanence” assure Didier Bertrand qui annonce : “Parmi les contemporains, j’aime bien citer Ouréa, le restaurant de Julien Diaz Saisons, les tables éphémères de Jogging, Madame Jeanne chez Maison Buon et Lacaille à la Plaine.

Zappant d’un style à l’autre, d’une découverte à une table consacrée, Didier et Chantal Bertrand son épouse, confessent aussi une certaine inclination pour les étoilés de la ville parmi lesquels AM-Alexandre Mazzia, une Table, au Sud de Ludovic et Karine Turac, l’Epuisette de Guillaume Sourrieu et la Villa Madie des Droisneau. “Dans cet inventaire il y a comme un équilibre entre le solide, la référence et la curiosité, la touche contemporaine, la créativité qui dérange ou surprend” analyse Didier Bertrand par ailleurs membre du bureau de l’Observatoire immobilier de Provence.

Et puis, il y a toutes ces adresses proches de leur agence que les Bertrand fréquentent avec assiduité : “On va chez Chicoulon car ils débordent de gentillesse, c’est une cuisine inventive, juste, de produits… Des professionnels très humains. On va aussi chez Piou pour leurs produits régionaux, leurs sandwiches et desserts, ce qu’ils font est beau et bien. On va aussi très régulièrement à la Boutique du Glacier parce que c’est sans défaut, toujours juste et puis il y a la coupe de champagne servie au bar du Beauvau, les cocktails délicieux chez Gaspard et puis, et puis…” Citant Héraclite, “Rien n’est permanent sauf le changement”, Didier Bertrand invite à s’engager : “Par l’engagement, nous changeons le regard que les gens portent sur nous. le collectif est en perte de vitesse, il faut penser à la communauté”… Justement, et si on parlait de tout ça à table ?

Immobilière le Marquis, 52, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 91 13 77 77 et www.immobiliere-lemarquis.fr

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre. Le food truck fera étapes dans une dizaine de villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h . Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et du chef Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.

100% truffes à La Benvengudo. Le temps d’un week-end aux Baux-de-Provence, du jeudi 16 au dimanche 19 décembre, La Benvengudo propose une expérience unique et immersive autour de la truffe. Au programme : dégustation de vins en présence du vigneron, participation à un cavage (récolte de truffes) et déjeuner chez le producteur de truffes, démonstration culinaire avec la chef Julie Chaix sur le thème de la tuber melanosporum… A partir de 668, 58 € par personne, infos au 04 90 54 32 54.

► Un Noël à l’accent provençal. L’hôtel La Benvengudo (Baux-de-Provence) fête Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre avec ses clients. La tradition des treize desserts de Noël ne sera pas oubliée, ils seront servis au coin du feu de cheminée le soir du réveillon de Noël. Ces deux formules (à personnaliser) comprennent deux nuits en chambre double et une flexibilité des dates : du 23 au 25 ou du 24 au 26 décembre et du 30 décembre au 1er janvier ou du 31 décembre au 2 janvier. Formule de Noël à partir de 329,50 € par personne. Formule Saint-Sylvestre à partir de 359,50 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.