Mes recettes

Filet de boeuf en croûte aux trompettes de la mort

trompettes de la mortPréparation : 20 min / Cuisson : 50 min

Votre marché pour 6 personnes : 1,2 kg filet de bœuf ; 1 filet d’huile d’olive ; 200 g de trompettes de la mort ; 1 échalote ; 40 g de beurre ; quelques brins de persil plat ; 2 cuillères à soupe de crème fraîche ; 40 g de noisettes concassées ; 350 g de pâte feuilletée ; sel et poivre du moulin.
Pour la dorure : 1 jaune d’œuf et 1 cuillère à soupe de lait.

On y va : dans une cocotte en fonte, faire dorer le filet de bœuf dans 1 filet d’huile d’olive et 15 g de beurre sur toutes les faces. Laisser refroidir. Saler et poivrer. Nettoyer les champignons. Les rincer à l’eau. Laisser égoutter. Eplucher et émincer finement l’échalote. Ciseler le persil. Faire fondre l’échalote émincée dans une poêle avec le beurre restant. Ajouter les champignons et faire revenir jusqu’à ce qu’ils aient rendus toute leur eau. Ajouter la crème fraîche, une partie du persil et les noisettes concassées. Assaisonner selon votre goût et mélanger. Réserver.

Préchauffer le four à 240°C (thermostat 8).  Etaler la pâte feuilletée sur le plan de travail. Etaler au centre 1/3 des trompettes de la mort à la crème. Poser le filet de bœuf dessus. Déposer le reste de la farce aux champignons sur la viande. Diluer le jaune d’œuf avec le lait. A l’aide d’un pinceau, badigeonner les côtés de la pâte feuilletée. La rabattre pour envelopper entièrement le filet de bœuf. Souder les bords au jaune d’œuf. Retourner le filet bœuf de façon à mettre la pliure en dessous et le déposer sur une plaque allant au four. Découper des motifs dans les chutes de pâte et les coller avec la dorure. Dorer la surface du filet de bœuf en croûte et enfourner pendant 8 à 10 minutes.  Baisser le four à 190°C (th.6-7) et poursuivre la cuisson pendant 30 à 35 minutes selon la cuisson voulue (environ 15 minutes/livre). Laisser dans le four éteint ouvert pendant 10 minutes.
A déguster avec une bière de Noël bien fraîche !

Bonus : une version tartelettes est à découvrir ici…

Photo Amélie Roche

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.