Magazine

Avec Avignon, tu me régales, les métiers de bouche se fédèrent en association

Avignon, tu me régalesUne page se tourne dans l’histoire gastronomique avignonnaise avec la création d’une nouvelle association de cuisiniers et artisans, bien décidés à porter haut les couleurs du pays de cocagne vauclusien. Baptisée « Avignon, tu me régales », cette association est née en avril dernier ; elle fédère les énergies autour de la défense des produits du terroir vauclusien et avignonnais et la promotion du « fait-maison ». Les cuisiniers et artisans membres sont issus d’horizons divers mais partagent un même intérêt pour le locavore, la simplicité et la saisonnalité.

Qui en sont les membres ? Guilhem Sevin, Severine Sagnet, Olivier Chaussy, Noêlle Réal, Mathieu Desmarest, Pascal Barnouin, Alexia baskakoff, Sébastien Beaupère, David Bérard, Damien Chocano, Olivier Combre, Julien Gleize, Thibault Hiély, Jean-Michel Leclerc, Robin Mayen, Italia Palladino, Florent Pietravalle.
Comme leur site le stipule et ainsi que le répète leur président Guilhem Sevin, l’association « incarne la nouvelle génération (…) et la relève gastronomique d’Avignon. Nous souhaitons associer à nos actions les membres de la filière, les producteurs et fournisseurs pour offrir au consommateur une assiette authentique et saine ». Entre autres objectifs, les cuisiniers souhaitent oragniser des événements pour toucher le public le plus large, l’initier et l’éduquer à des gestes simples de cuisine, de choix et de produits.
Dernier exemple en date de ce dynamisme et de l’application de ces belles intentions : le pique-nique géant organisé ce dimanche 1er octobre sur les quais de halage devant le pont Saint-Bénézet. « Mille paniers repas à 14 € l’unité ont été prévendus en quelques jours, se réjouit Guilhem Sevin. Et tous ceux qui n’avaient pas eu l’opportunité d’en commander un sont venus quand même avec leur propre repas pour un immense partage. La météo était de la partie, ça a été une totale réussite ». Réunis aux halles de la place Pie lors de la fête de la Gastronomie le 23 septembre dernier, les membres d’Avignon, tu me régales avaient bien conscience du besoin de confraternité et des attentes du public. Fuyant les rixes et autres malveillances entre confrères, tournant le dos aux sites qui surfent sur le buzz malsain pour se faire mousser, les Avignonnais montrent le chemin de la fraternité.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vite lu

Je cuisine les restes et je fais des économies En France, le gaspillage représente 20 à 30 kg de nourriture par personne et par an ! Ce livre propose de prendre le problème à la base en apprenant à gérer les achats alimentaires et leur conservation. Puis, il offre 45 recettes saines pour accommoder les restes, faire confiance à son inspiration et oser des mélanges de saveurs et de textures… au point de rendre le plat du
lendemain meilleur que celui du jour même !

  • Un livre de Céline Mennetrier et Aurélie Jeannette, 120 pages, 12 €, Terre Vivante Editeur, coll. Facile & bio.

Marchés sur la Canebière. Les Dimanches de la Canebière ont pour vocation d’inviter des producteurs et artisans de bouche locaux pour renouer avec une alimentation de proximité et saisonnière. Le 25 février 2018 : La Canebière célèbrera le Nouvel An chinois avec une édition spéciale « Cuisines d’Asie ». Le 25 mars, place au marché de Pâques. Dimanche 29 avril, ce sera la foire aux plantes et le 27 mai : dimanche Tutti frutti, édition spéciale fruits et légumes. La foire à l’ail se tiendra le 24 juin.

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !