Art de vivre

Sauve ton resto, en route pour un troisième service

sauve ton resto

Entamée voilà plusieurs mois, la campagne de vaccination permet peu à peu aux Français de retrouver une vie normale. Après avoir exonéré les restaurateurs disposant d’une terrasse près d’un port de toute taxe, le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence poursuivent leur mobilisation aux côtés des secteurs économiques les plus touchés. Dans une conférence de presse qui s’est tenue au siège du Conseil départemental cette semaine, à Marseille, Martine Vassal, Danièle Milon, Bernard Marty et Philippe Zerah ont fait le point sur l’état du secteur. sauve ton resto

Pour certains restaurants, l’embellie économique ne suit pas celle de la météo. “Rappelons que beaucoup d’établissements ne disposent pas de terrasse et qu’ils sont contraints de rester fermés jusqu’en septembre où toutes les restrictions sont supposées être levées, avertit Bernard Marty au nom de l’Umih, l’un des syndicat de la profession. En outre, la capacité en terrasses est limitée à 50% et le télétravail a de mauvaises conséquences sur les tables du midi”.

Le Département des Bouches-du-Rhône sur la brèche
Consciente de cette difficile équation, Martine Vassal, au nom du Département a proposé de poursuivre l’opération Sauve ton Resto avec un “troisième service”. Il s’agit de “mettre le food-truck aux couleurs de Sauve ton Resto à la disposition de tous les restaurateurs qui en feront la demande” pour proposer des menus à emporter à leurs clients et ainsi générer du chiffre d’affaires. “Il suffira d’en faire la demande” complète Danielle Milon, 2e vice-présidente de la Métropole déléguée à l’Attractivité du territoire et au Tourisme.

Revenant sur le “retour progressif à la vie”, Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône a souligné combien la restauration était “un élément primordial de notre identité et de notre économie”, permettant à des filières agricoles de faire vivre le territoire tout en veillant à la préservation des équilibres biologiques. L’édile a évoqué la mise à disposition des services du conseil départemental pour aider les restaurateurs à recruter du personnel et la poursuite des actions engagées pour créer des emplois et faire vivre les filières. “Nous voulons une gastronomie accessible à tous” a-t-elle lancé avant d’annoncer l’organisation d’un grand banquet solidaire, les Dîners insolites, l’organisation de pique-niques et quantités d’autres manifestations.

Pour solliciter la présence du food truck pour votre restaurant, contactez Provence tourisme au 04 91 13 84 13.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

XXIXe fête de la Truffe à Aups Dimanche 23 janvier, ce village du haut-Var organise sa 29e fête de la truffe. Pour cette journée dédiée à la tuber melanosporum, un marché aux truffes
fraîches, des animations folkloriques et une vente aux enchères des plus beaux specimens seront organisés.
A cette occasion, Sebastian Gaillard,  chef du restaurant La Truffe, proposera un menu unique en 5 services (80 € flûte de champagne comprise). En parallèle, sur la place du village, le chef et son fils régaleront les visiteurs d’une street-food pleinement aupsoise : le Aups-Dog (fameux hot-dog à la truffe imaginé par Sébastian Gaillard, 10 € avec des frites), et le Truffe-Burger (15 € avec des frites) régaleront les adeptes de street-food.  En collab’ avec « les Fondus de fromages », le chef et ses amis ont imaginé des plats à emporter,  gourmands et roboratifs où la truffe est toujours reine !
• Restaurant la Truffe, 10, rue Maréchal Foch, 836930 Aups. Infos et résas au 04 94 67 02 41.