Mes recettes

Petites verrines de ravioles et courge au pesto de persil

verrines de raviolesPréparation : 30 min / Cuisson : 40 min

Votre marché pour 4 personnes : 1 barquette de ravioles du Dauphiné (la marque Saint-Jean vendue en GMS fera très bien l’affaire) ; 1 courge ; 1 pincée de muscade ; 125g de farine ; 1 botte de persil ; 75 g + une noisette de beurre demi sel et 75 g de noix.

On y va : commençons par le crumble de noix en mixant les noix (attention il doit rester des morceaux). Hacher le persil. Mélanger les noix avec la farine et le persil, hacher, ajouter les 75g de beurre demi-sel, mélanger afin d’obtenir un crumble. Etaler sur une plaque à four. Cuire dans un four 25 min à 170°C.
Réaliser la mousseline de courge : découper la courge en morceaux. Dans une casserole, faire fondre une noisette de beurre, ajouter les morceaux de courge. Bien mélanger, puis recouvrir d’eau. Laisser cuire (vérifier la cuisson en enfonçant une lame de couteau, on ne doit pas sentir de résistance). Égoutter les morceaux en conservant le jus de cuisson. Mixer au blender et ajouter la muscade, assaisonner au besoin. Ajouter le jus de cuisson afin d’obtenir la texture souhaitée.
Faire cuire les ravioles pendant 1 minute seulement dans de l’eau frémissante. Les plonger dans un bain d’eau froide dès que la cuisson est terminée. Procéder au montage des verrines : déposer de la mousseline de courge en fond de contenant, puis les ravioles et couvrir enfin avec le crumble de noix. Servir les verrines de ravioles à l’apéritif avec un vin blanc sec. Ces verrines de ravioles en quantités plus généreuses pourront aussi faire office de hors-d’oeuvre.

Bonus : cette recette utilise du persil mais les ravioles volaille-sauge ou en version salade c’est aussi bien !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter