Mes recettes

Côtes de veau poêlées, fèves aux échalotes, tomates et citrons confits

côtes de veau poêléesPréparation : 10 min / Cuisson : 25 min

Votre marché pour 4 personnes : 4 côtes de veau ; 8 échalotes ; 400 g de fèves ; 16 tomates cerise ; quelques branches de thym frais ; 2 petits citrons confits ; 1 cuillère à soupe de sucre roux ; huile d’olive ; sel et poivre du moulin.

On y va : couper les échalotes en deux dans le sens de la longueur, les saupoudrer de sucre, les arroser d’un filet d’huile et mélanger. Chauffer fortement une poêle, colorer rapidement les échalotes à feu vif, ajouter les tomates et les citrons coupés en quatre, parsemer de thym et poursuivre la cuisson 10 à 12 minutes à feu plus modéré pour les confire. Pendant ce temps, cuire les fèves 8 à 10 minutes à l’eau bouillante salée, les égoutter, les peler et les réserver. Chauffer une autre poêle avec un filet d’huile, colorer les côtes de veau à feu vif, 1 à 2 minutes de chaque côté, les saler, les poivrer, les entourer du confit d’échalotes et poursuivre leur cuisson à feu modéré, 2 à 3 minutes de chaque côté. Servir les côtes de veau poêlées parsemées de thym et accompagnées de leur garniture de cuisson mélangée aux fèves.

Conseil de chef : préparez cette recette avec deux côtes de veau double très épaisses. Les cuire 20 à 25 minutes au four préchauffé à 210 °C (thermostat 7), entourées des échalotes, des tomates et des citrons, en retournant les côtes de veau poêlées à mi-cuisson.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.