Restaurants en Provence

Vite lu

 Loft on the sea #1 On se retrouve le vendredi 23 février au sein de l’UNM avec vue imprenable sur le Vieux-Port dans un club privé, quasiment inexploité, qui n’a pas accueilli de soirée ouverte à tous depuis 2013. Aux casseroles, Ella, ex-Top chef, de retour en France après un foodtrip de 6 mois en Amérique latine. Forte de ses connaissances en nouveaux produits, on découvrira sa cuisine qui raconte de belles histoires, ses origines israéliennes, ses voyages, sa personnalité. « Bien que le métier de Chef de cuisine se traduise par du stress et un mode de vie assez rude, je vois la cuisine avant tout comme un mode d’expression, une échappatoire et une manière de donner du bonheur aux gens » assure-t-elle. Reno et The Ed seront aux platines, le sound-system Amadeus sera réglé par Yvan Le Bleu. La capacité est limitée à 250 personnes, entrée sur pré-ventesLoft on the Sea #1, Union nautique marseillaise, 34, bd Charles-Livon (7e arr).

Marseille, la Mercerie coup d’envoi mercredi 21 février. Après avoir voyagé autour du monde, le trio dynamique du Paris Popup (restaurant nomade éphémère né à Paris) pose ses valises en plein quartier Noailles. Après avoir été séduits par le Sud et avoir installé avec succès leur restaurant d’accueil de chefs en résidence à Arles (le Chardon), le trio du Paris Popup investit Marseille. La Mercerie, 9, cours Saint Louis, 1er.

On cuisine en live aux halles d’Avignon. Samedi 24 février, Claude Imbert du restaurant la Tonnelle aux Angles préparera et donnera à déguster un parmentier de canard confit, chips de vitelotte. Et tout ça c’est en direct et gratuit…

Le magazine

Infos Express

 A Avignon, le salon de musique de la Mirande reprend du service pour la 3e année consécutive sous l’égide de Philippe Graffin, éminent violoniste. Dans le cadre de ces rencontres rapprochées entre le public et des musiciens, le salon de musique offre la possibilité de prolonger le plaisir, en dînant après le concert en compagnie des musiciens. Une coupe de champagne sera servie à l’entracte. Concert en soirée : 40 €. Concert et dîner : 150 €. Infos au 04 90 14 20 20.

 Vous l’avez découvert au restaurant Pier, à la Bastide de Gordes : le chef Leo Forget a quitté le giron de Pierre Gagnaire et vole désormais de ses propres ailes. Il vient d’ouvrir ce 1er février, son propre restaurant à Bordeaux joliment baptisé « Mets Mots ». On y déjeune pour 18,50 euros et, le soir, deux menus seront affichés pour 32 et 40 euros…

A Arles, le Chardon crée l’événement. Le Chardon est de retour et invite la chef canadienne Lina Caschetto pour une résidence de deux mois jusqu’à fin avril. Lina vient de Vancouver et a récemment travaillé à Paris chez

Pasdeloup, Saturne, Hero et Bones. Elle a aussi collaboré avec l’équipe du Paris Popup à Singapour où elle a cuisiné à Open Farm Community, une ferme urbaine en centre-ville. Lina explore tous les produits qu’elle trouve sur les marchés de ses pays de résidence. Sa cuisine est largement influencée par les saveurs asiatiques et exacerbe les saveurs via des combinaisons originales et hors du commun. Son truc ? Elle adore siroter des Suze/Tonic. Le Chardon à Arles, 37, rue des Arènes, ouvert de jeudi soir à lundi soir (19h30-22h30) et du Vendredi au Lundi midi (12h30-14h30) ; 09 72 86 72 04.

S’inscrire à la newsletter

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !